André Jamme…

… fut l’instructeur saboteur de la région R4 (Toulouse). Il vint plusieurs fois à Vabre où il séjournait à l’hôtel Biau, et c’est notamment André Jamme qui entraîna l’équipe de saboteurs des Maquis de Vabre, menée par Marcel Guy (qui a raconté ici longuement sa truculente montée au maquis, après s’être évadé du camp de St-Sulpice).

André Jamme, alias Castor, encore à qui l’on doit aussi cette anecdote qui aurait pu être tragique, quand il a perdu sa petite pilule de cyanure à l’Hôtel Biau, racontée par Aimée Biau-Sans.

Son fils Paul lui a consacré un livre, paru en 2020, que nous n’avons pas encore lu :

Histoire d’un instructeur saboteur -André Jamme – Compagnon de la Libération, par Paul Jamme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.