Témoignage de Théo Bohrmann…

… qui fut le plus jeune maquisard des Maquis de Vabre, à écouter sur le site de Mémorésist (16′).

Extrait :

L’engagement

Dès l’âge de 12-13 ans, je n’ai jamais voulu apprendre « Maréchal nous voilà » et ces choses-là, au contraire on a appris une chanson grivoise que je ne vous chanterai pas ici, et je sais que comme gamin, avec un camarade, avec une fronde, on essayait déjà de casser les vitres et les tuiles de collaborateurs du village où j’habitais.

Nous avons déménagé dans le Tarn, on habitait la Corrèze avant, et là la Résistance m’a employé à l’âge de 14-15 ans, à différentes petites missions, comme de prévenir des gens qui risquaient d’être arrêtés ou raflés quand il y avait une colonne de la police ou des Allemands qui passaient et on nous faisait aussi transporter des objets, je sais pas ce que c’était exactement, si c’était du matériel, des faux papiers ou des armes, des petites armes individuelles mais je sais qu’on m’envoyait la nuit dans un village voisin apporter ça.

C’était le pasteur, le pasteur Cook, de Vabre, qui me chargeait de ces missions. […]

Une réflexion au sujet de « Témoignage de Théo Bohrmann… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.